Chine – Pékin et la Grande Muraille

PEKIN ET LA GRANDE MURAILLE DE CHINE

  Septembre – Octobre 2017

  21 jours

  6 trains dont 2 de nuit

  En Chine : La Grande muraille, XingPing, le trek des Gorges du saut du Tigre

Ah la Chine… pays continent qui s’est révélé plein de surprises. On ne savait pas trop à quoi s’attendre et on avait même pas mal d’aprioris sur ce pays (on habite à 2 pas de Montmartre donc les touristes chinois ça nous connaît…) Et finalement on a adoré, des paysages grandioses, des sites centenaires et pleins d’histoire et une culture qui rayonne. Un pays à part, singulier, parfois légèrement en autarcie (très très peu parlent l’anglais, même chez les jeunes ), une population toujours accueillante et cherchant à nous aider – en chinois dans le texte. Finalement il n’y a qu’en touristes de groupe qu’ils sont insupportables !

PEKIN, BEJING – 5 JOURS

Notre périple chinois commence par la capitale, Pékin. On sera surpris dès notre arrivée dans cette ville par l’atmosphère paisible et le bon vivre qui s’en dégage. On s’attendait à tout sauf à ça, sentiment peut-être aussi dû au quartier dans lequel nous résidions, Xicheng, le quartier des lacs. On y visitera le quartier des Hutong, le vieux Pékin, qui résiste aux buildings et aux tours du Pékin moderne.

On ira également visiter le palais d’été, véritable symbole de la démesure, 200 000 arbres, au cœur de la capitale.

LA GRANDE MURAILLE à MUTIANYU

La grande muraille, notre première « merveille du monde » de ce voyage! On choisit de la visiter depuis le site de Mutianyu moins touristique que Badaling mais tout aussi bien restauré. On y va en bus local et on a droit à notre première arnaque « il y a un glissement de terrain, le bus doit s’arrêter et il faut prendre un taxi pour aller jusqu’au bout », et bizarrement seuls les étrangers sortent du bus … bref si on vous fait le coup, restez dans le bus ! A la station de bus il faut prendre un taxi, la aussi prendre un taxi officiel avec compteur qui sera bien moins cher 🙂

Arrivés au site on décide de faire la montée à pied, environ 400 marches irrégulières et en plein soleil, la grande muraille se mérite. Il est possible de monter en téléphérique ou descendre en toboggan mais il n’est pas vraiment rapide, et les chinois freinent à balle, pas si fun que ça.

A l’arrivée en haut, le « waouh effect » opère ! La grande muraille sillonne à travers les montagnes, c’est spectaculaire. Oscillant de 10 000 km à 20 000 km (selon les syndicats ou la police ?) c’est un dédale à perte de vue.  On aperçoit aussi des parties non restaurées où la nature a pleinement repris ses droits. On s’y baladera bien 2-3h, ça monte, ça descend, on mange des marches mais on est quasiment seuls c’est génial, la grande muraille rien que pour nous – surtout qu’en Chine ces moments là sont rares !

LA CITÉ INTERDITE

Autre incontournable chinois, la Cité interdite. On se dit qu’y aller un jour de semaine, à l’ouverture il ne devrait pas y avoir trop de monde… bon ça devait aller pour les chinois mais pour nous c’était proche de l’enfer. Il y a des groupes partout, tout le monde se bouscule c’est infernal !

Le site est vraiment magnifique, palais et palais s’enchaînent, escaliers en marbres et toits finement travaillés. En s’écartant du parcours principal on trouve quelques pépites presque sans personne

Bienvenue sur le blog de notre Tour du Monde ! Nous c’est Mathilde et Arnaud, ensemble depuis 9 ans et nous partons voyager 11 mois, l'année de nos 30 ans, le 3 Septembre 2017 !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.