CHINE – LE TREK DES GORGES DU SAUT DU TIGRE

Zoom sur 3 jours passés dans les montagnes du Yunnan et les prémices de la chaîne de l’Himalaya ! Notre coup de cœur de notre périple chinois.

Jour 1 – Les terribles « 28 slopes »

On laisse nos gros sacs à Lijiang et on part aux aurores pour Qiaotou, point de départ du trek. Pour la première fois en Chine on se retrouve entre européen … et oui les chinois et la marche ça fait 2!

Les premières minutes sont faciles, en pente douce, on attaque motivés ! Puis on arrive sur un petit sentier qui grimpe sec et sous un soleil de plomb. Un bon 400m de dénivelé pour se mettre en jambes, surtout qu’on est loin de la partie la plus dure de la journée. Ça casse un peu surtout quand il faut quasiment tout redescendre pour passer sur l’autre versant… rageant ! On déjeune à la Naxi Guesthouse, c’est excellent (et non spicy, en trek c’est important !)

Requinqués, on attaque la deuxième partie et la montée de la mort en plein soleil (900m de dénivelé au total). On ne sait pas comment ils comptent leurs virages, nous on en a compté 38 … mais arrivés en haut c’est la récompense, une vue à couper le souffle sur les gorges qui serpentent tout au fond de la vallée. On les entend gronder 900m plus bas, on a la chaîne de l’Himalaya en face, on en prend plein les yeux !

On marche encore 2 heures en descente jusque notre point de chute pour la nuit la « tea horse Guesthouse ». On conseille vraiment de s’arrêter la si vous avez le temps, ça permet de faire des journées plus équilibrées et la vue est magique !

Jour 2 – Chemins de crête et descente

Réveil dans le brouillard puis on attaque le chemin, relativement plat, à flanc de montagne, c’est assez plaisant. Une pluie fine va et vient mais rien de rédhibitoire. La vue donne directement sur les gorges qu’on entend gronder 600 m plus haut !

On arrive à la « halfway guesthouse » 2h plus tard (ceux qui font le trek en 2j s’arrêtent généralement la le 1er soir), en évitant la pluie et un bel orage. La vue sur l’Himalaya est la aussi magique.

Après un nouveau très bon déjeuner, on emprunte un chemin qui descend pour 2 bonnes heures jusqu’à la Tina Guesthouse, célèbre car point d’entrée pour la descente dans les gorges. L’établissement est complet et apparement pas très sympathique, on continue donc 30mn sur la route vers la « Tibet Guesthouse », charmante.

Jour 3 – Descente dans les gorges

Motivés après une bonne nuit, on se dirige vers les gorges et la descente jusqu’au plus près du Mékong et ses rapides.

C’est raide et plein de marches, on redoute déjà la remontée ! On croise même des échelles pour accélérer la montée …

40mn plus tard on arrive au fond des gorges ou l’on découvre la puissance du Mékong. C’est très impressionnant, on est à un point plus étroit ce qui intensifie la force des rapides. L’histoire veut que c’est à cet endroit qu’un tigre, fuyant un chasseur, a sauté de l’autre côté du fleuve et donna ainsi son nom aux gorges.

Après une bonne heure à admirer les flots on remonte via les marches, puis les échelles (ne pas regarder en bas …), en essayant d’éviter les averses qui se font de plus en plus présentes. On arrivera en haut plutot trempés …

On déjeune vers la Tina’s (point de départ des bus) avant de rentrer à Lijiang et prendre une bonne douche chaude !!

 

Bienvenue sur le blog de notre Tour du Monde ! Nous c’est Mathilde et Arnaud, ensemble depuis 9 ans et nous partons voyager 11 mois, l'année de nos 30 ans, le 3 Septembre 2017 !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.