Inde – Amritsar la sacrée

Notre dernière étape en Inde sera pour la ville sacrée d’Amritsar. C’est la ville sainte des Sikhs dans l’état du Penjab au Nord Ouest de l’Inde et à la lisière du Pakistan et du Cashmere.

On souhaitait découvrir une ville sacrée en Inde et on n’a pas été déçu avec Amritsar. Son temple d’or est magnifique mais c’est surtout la ferveur qui s’en dégage qui reste le plus impressionnant. C’est une ville de pèlerinage que chaque Sikh doit effectuer un jour dans sa vie, en gros c’est Lourdes pour les Catholiques ou La Mecque pour les Musulmans.

LE GOLDEN TEMPLE

On entre dans l’enceinte du temple d’or avec humilité et pieds nus. Immédiatement on est pris par la ferveur du lieu. Les gens prie, font des ablutions dans le lac sacré qui entoure le temple, ou simplement s’assoient en famille sous les grandes arcades. L’atmosphère est pleine de sérénité et l’accueil très ouvert que ce soit aux hindous non sikhs, musulmans ou mêmes aux touristes comme nous.

La religion Sikh est assez fascinante sur ce point. Tout les sikhs sont égaux, aussi bien dans leur rangs que leurs tâches. La solidarité est le maître mot ainsi que le respect de tous. Ainsi que ce soit pour pénétrer dans le temple ou déjeuner dans les cuisines communautaires, tout le monde est le bienvenu, tout est gratuit et géré bénévolement par des membres de la communauté. Jamais on ne nous a demandé ce que l’on faisait la, voire on nous a gentiment expliqué les rites et coutumes du lieu. L’expérience du déjeuner assis par terre avec des centaines de personnes était assez unique.

Pour mieux comprendre cette communauté, le musée dédié à l’histoire du peuple Sikh situé sous le temple d’or est plutôt bien fait.

 

LA FRONTIÈRE INDO – PAKISTAN ou le moment WTF de notre voyage en Inde

Au delà du temple d’or, la ville d’Amritsar n’a pas vraiment beaucoup d’atouts. C’est une ville moderne comme il y en a beaucoup en Inde, c’est à dire avec une circulation de malade et beaucoup mais beaucoup de pollution. On a eu la « chance » d’y être durant le super pic de pollution qui a frappé le nord de l’Inde et notamment New Delhi, on avait l’impression d’être dans un brouillard permanent.

Afin d’occuper notre dernière journée on a décidé de se lancer dans une excursion un peu particulière. Merci au guide du routard qui a fait mention de ce rituel complètement loufoque sinon nous n’aurions jamais osé. Il s’agit de la cérémonie de clôture de la frontière entre l’Inde et le Pakistan à une dizaine de kilomètres d’Amritsar. Les 2 pays sont en guerre tacites depuis l’indépendance et ont connu quelques moments plutôt violents donc on s’est vraiment demandé ce qu’on allait y découvrir.

Et qu’elle fut notre surprise en arrivant sur le site après 2 heures de bus de type hop on / hop off avec des familles d’indiens déjà légèrement surexcitées. Des centaines de personnes, drapeau indien à la main et peint sur le visage, de la musique à fond, et des gradins dignes d’un stade de foot. L’ambiance est très bon enfant, ça chante, ça danse et ça scande « India » sur des airs de Bollywood… en face même scenario, en parfaite symétrie les Pakistanais scandent « Pakistan », seule différence notable, les hommes d’un côté et les femmes de l’autre chez le voisin pakistanais.

La cérémonie est complètement loufoque, des gardes s’élancent d’un pas décidé vers la clôture et se font les gros yeux et montrent leurs muscles. C’est totalement scénarisé, la foule est en délire. Au bout d’une heure ils descendent les 2 drapeaux en parfaite synchronisation et se serrent la main (leur seul contact officiel par jour). Ce fut une heure de surréalisme complet !!

Bienvenue sur le blog de notre Tour du Monde ! Nous c’est Mathilde et Arnaud, ensemble depuis 9 ans et nous partons voyager 11 mois, l'année de nos 30 ans, le 3 Septembre 2017 !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.