MONGOLIE – LE DÉSERT DE GOBI

03.09.2017 > 16.09.2017

La Mongolie, notre première étape et notre premier gros coup de cœur ! On ne pouvait pas rêver mieux pour débuter notre Tour du Monde.

Nous y sommes à la fin de la saison touristique, en effet il n’est pas rare qu’il neige dès la mi-septembre à Oulan Bator et dans les régions du nord. On opte donc pour le sud de la Mongolie où les températures restent plus clémentes en cette période. Et puis, le désert de Gobi nous fait rêver depuis un bon moment!

En Mongolie il est quasi impossible de se déplacer par soi même car seules les capitales de provinces sont reliées entre elles par des routes goudronnées – et ce n’est clairement pas pour les villes qu’on va en Mongolie – pour le reste il faut tracer à travers les steppes et le désert sans panneaux ni même parfois de route visible… On passe donc par une agence locale pour organiser notre road trip. On voyagera dans des mini vans russes, vraiment tout terrain !

Jour 1 – Terelj National Park

On commence notre road trip par le parc national à seulement quelques heures de route d’Ulan Bator, capitale poussiéreuse et polluée qu’on n’est pas mécontent de quitter. Plusieures familles nomades habitent le parc et nous passerons notre première nuit en yourte chez un vaillant couple de septuagénaire adorables! Le parc est aussi connu pour son monastère bouddhiste, en haut d’une colline au milieu des arbres ayant revêtus leurs plus belles couleurs d’automne 🍁

Jour 2 – White Stuppa
Direction le sud et la province du Middle Gobi, où l’on découvre une vaste formation rocheuse aux tons rouges et ocres qui était une mer il y a quelques millénaires. Notre camp pour la nuit est au milieu du désert et du troupeau de chameaux de notre famille hôte.

Jour 3 – Yol Valley
Changement de décor, le désert laisse place à un canyon, des cascades et des rivières. L’endroit est montagneux, vert et idéal pour les randonnées à cheval. Notre camp de yourte est dans la vallée, seuls au monde.

Jour 4 – Sand dunes
Nouvelle journée, nouveaux décors. Désormais tout au sud du Gobi, on découvre les mythiques dunes de sable. On fait un tour d’une heure à dos de chameaux avant de grimper en haut des dunes pour le coucher de soleil. La montée est rude, on glisse plus qu’on ne monte, on râle, 45 minutes de souffrance ! Mais une fois en haut tout est oublié !! On arrive tout pile pour le coucher de soleil, c’est sublime, à couper le souffle, bref ça se passe de mots…

Jour 5 – Flaming Cliffs
On quitte avec regret notre camp dans les dunes et on remonte vers le nord du Gobi jusqu’à un site improbable en plein désert, des mini-falaises rouges ocre, censées être comme enflammées au coucher du soleil. Manque de pot notre guide se foire et on arrive après la bataille. Néanmoins le site reste très beau et on assiste à un coucher de soleil de plus d’une heure jusqu’à la nuit noire !

Jour 6 – Old Monestary
Notre remontée du Gobi continue. On voit pour la première fois en cinq jours : un arbre. En effet, après des kilomètres de steppes et de plaines à perte de vue le moindre relief est notable ! On visite le site d’une ancienne ville bouddhiste qui abritait près de 1000 moines, qui fut détruite en grande partie par les communistes 😡 (200 à 300 moines y seront même exécutés). Petit à petit, grâce aux dons, les temples sont reconstruits et les villages alentours repeuplés. Le soir nous passons une soirée avec notre famille hôte, qui nous fait l’honneur d’un barbecue maison avec une chèvre fraîchement choisie parmi leur troupeau ! On goûte aussi l’arak, le lait de jument fermentée fait maison. C’est franchement pas très bon mais on s’attendait tellement à pire que c’est largement buvable !

Jour 7& 8 – Middle Gobi

On découvre l’ancienne capitale mongole, Karakorum, ancien haut lieu du bouddhisme également détruit par les communistes. Le site est bien mieux restauré et reconstruit car financé par le gouvernement. On en apprend beaucoup sur le bouddhisme, le lieu est plein de spiritualité. Nos dernières découvertes se feront au sein d’une famille d’éleveurs de chevaux. On teste leurs selles Mongoles, euh autant vous dire que c’est très, mais très, inconfortable !!

Bienvenue sur le blog de notre Tour du Monde ! Nous c’est Mathilde et Arnaud, ensemble depuis 9 ans et nous partons voyager 11 mois, l'année de nos 30 ans, le 3 Septembre 2017 !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.