Nouvelle Zélande – Ile du Nord

NOUVELLE-ZÉLANDE – L’ÎLE DU NORD

Janvier – Février 2018

30 jours – dont 10 dans l’île du nord

1 van, 5000 km et 3 passagers

TOUT mais surtout la vie en van, les treks dans des paysages sortis de décors de cinéma et Wanaka forever

Nouvelle année, nouveau continent. Alors autant nous connaissions déjà bien l’Asie et l’Amérique latine avant notre TDM, autant nous mettons pour la première fois les pieds en Océanie ! C’est donc avec une émotion certaine que l’on atterrit à Auckland après un trajet d’une petite quinzaine d’heures depuis Manille. On dit petites car c’est quand même beaucoup plus simple que depuis la France où il faut compter un minimum de 35 heures de voyage 😅

C’est à Auckland que l’on retrouve Valerian, qui nous accompagnera durant tout notre séjour néo-zélandais, à 3 dans un van pendant 4 semaines, ça promet !

En parlant de van, on le récupère le lendemain. Un joli bolide d’une quinzaine d’années et plus de 480 000 km au compteur ! L’intérieur est légèrement vieillot, mais très fonctionnel et surtout il est certifié « self contained » ce qui nous permettra de nous garer un peu partout et surtout gratuitement. L’autre atout de ce type de van c’est de pouvoir vivre dedans, un vrai frigo (vs une glacière), 2 feux (vs un réchaud) et un évier. On peut s’y mettre debout et l’espace de « vie » est vraiment bien en mode « journée ». Et quand il pleut, qu’on se fait attaquer par les sandflies ou qu’il fait franchement froid le soir, on peut se réfugier à l’intérieur ! On est donc super contents de ce choix, à 3 de toutes façons il n’y avait pas plus petit mais finalement on gagne vraiment en confort par rapport aux vans aménagés dans les voitures ou l’option tente.

Ce fut également un plaisir de pouvoir se refaire à manger, salades le midi, plats plus élaborés le soir, on retrouve des produits frais comme chez nous et ça fait un bien fou ! Finalement on ne se sera fait que 3 restaux en 1 mois, toujours dans les grandes villes, et ça fait du bien au budget dans un pays comme la NZ !

Côté itinéraire on prévoit une petite dizaine de jours dans l’île du nord et une petite vingtaine dans l’île du sud.

J1 : AUCKLAND > 90 MILES BEACH

Première étape, on file tout au nord de l’île du nord. Sur les conseils de Lucie, on vise l’incroyable plage de 90 miles beach, qui fait en réalité plutôt 90 km. 5 bonnes heures de route pour ce premier jour mais qui sont largement récompensées à l’arrivée au coucher de soleil sur cette plage infinie et immaculée. La NZ commence bien !

J2 : CAPE REINGA & BAY OF ISLANDS

Un petit bout du monde au programme de ce second jour, le Cap Reinga, où la mer de Tasman rencontre l’océan Pacifique. Une petite expédition pour y arriver avec des routes plus que vallonnées mais le spectacle est grandiose. Avec son phare qui marque le point le plus au nord du pays, ses eaux qui se mélangent entre turquoise et bleu profond, et sa brume en fond, on se croirait tout proche d’un triangle des Bermudes…

L’après midi on redescend vers Bay of Island et la pittoresque ville de Russel, genre de Deauville pour les habitants d’Auckland, chic et préservée ! La côte est digne des plus belles plages d’Europe. Un vrai petit coin de paradis pour les fortunés neo zélandais.

J3 : COROMANDEL PENINSULA

Décidément la côte nord de l’île du nord recèle de petits bijoux paradisiaques. La côte autour de la péninsule de Coromandel nous rappelle les plus beaux coins d’Asie du Sud, avec le vrai plus d’être totalement préservée. La petite balade jusqu’à Cathédrale Cove est superbe, tout en cotes et descentes mais on est récompensés à l’arrivée. La plage est en plus super sympa pour se baigner, avec quelques vagues bien rafraîchissantes.

Et cerise sur le gateau, on finit notre journée dans un jacuzzi maison, creusé à la main sur la plage de « Hot water Beach », face aux vagues de l’océan. Un paradis on vous dit.

J4 : WAITOMO & RAGLAN

Après cet intermède plage, changement d’ambiance avec les grottes de Waitomo, que l’on découvrira en canyoning. Leur particularité est d’être recouvertes de vers luisants. On descend donc dans les grottes, combies sur le dos et bouée à la main pour 2h à barboter dans les grottes. Dès que l’on coupe les lampes, les parois s’illuminent de petites lumières bleues, magique !

Le soir on retrouve nos potes Anne-So & Vincent rencontrés au Vietnam, qui, en bons surfeurs, on établit leur camp de base à Raglan. Les lignes de houle sont parfaites et on assistera même à un coucher de lune – pour de vrai ça existe !!

J5 & 6 : ROTORUA

On quitte la bonne odeur de la côte pour les odeurs moins sympathiques de la région de Rotorua et son activité géothermique intense.

Petit fail, on voulait en apprendre plus sur la culture maorie, mais le musée dédié était fermé pour travaux. C’est dans l’île du nord que l’on trouve le plus de descendants maoris et on croisera d’ailleurs plein de famille notamment dans la région de rotorua, beaucoup moins dans l’île du sud.

On oublie donc malheureusement la culture et on se concentre donc sur la découverte de l’activité géothermique de la région avec le lac Rotorua mais surtout le superbe parc de Wai o Tapu. Mini coup de gueule pour le geyser, activé manuellement en l’aspergeant de savon pour le show, franchement c’était pas terrible. Le reste du parc est lui par contre top, les différents lacs de soufre, arsenic et autre matière réjouissante sont bluffants et uniques. On sent que le pays est dépendant de sa nature, entre les tremblements de terre et les volcans actifs, l’activité de la terre devant nos yeux …

J7&8 : TAUPO & TONGARIRO

On quitte les cours de géologie pour la vulcanologie et la superbe région du lac Taupo et de ses volcans alentours. La Nouvelle Zélande n’est pas avare de trésors et même l’ile du nord, moins « réputée » en terme de paysages, nous en met déjà plein la vue !

L’objectif ici est notre premier Great Walk, le célèbre et incroyable « Tongariro Alpine Crossing ». Il est possible de le faire en plusieurs jours mais le temps jouant contre nous on choisit de faire la boucle d’une journée, un joli 19,6 km de marche au programme. On ne va pas se mentir, la rando est folle, magnifique, et dans un cadre incroyable !! En revanche on s’attendait à un niveau très difficile avec tout ce qu’on lisait, etc… et on est parti un peu trop préparés lol. ! Le DOC demande presque une introspection sur notre capacité physique à réaliser la rando, … bon en toute transparence, c’est dur sur 1h, le temps de la montée jusqu’aux lacs et ça ne dure pas bien longtemps. Mais on fait les fines bouches, le cadre est dingue !! Entre volcans en activité, paysages du Mordor, et lacs émeraudes, on en prend plein les yeux à chaque virage. La boucle est bouclée en 5h heures, le temps d’un pic nic sur le sentier.

Le bon plan c’est le camp site « Crossing » près de l’arrivée du trek, qui te fait payer les navettes à moitié prix (30$ par pers vs 60$ normalement), et t’emmène aux aurores garer ton van ou ta voiture au parking de l’arrivée, ce qui permet de pouvoir directement repartir depuis la fin et non de reprendre une nouvelle navette après 4h de marche. Ça te fait commencer la rando à 6h30 mais du coup il fait bon, et la montée se fait quasiment tout du long à l’ombre, ce qui n’est pas négligeable!

On finit donc vers midi la rando et on en profite pour avancer vers Wellington en faisant étape chez une famille de fermiers hippie, on dort entre les vaches, les moutons et le cochon !

J9: WELLINGTON

La capitale néo-zélandaise, passage obligé pour prendre le ferry vers l’île du sud, mais pas que ! Au premiers abords on est plutôt surpris, cette ville n’a rien d’une capitale occidentale telles qu’on les connait. Rien que par sa taille, elle surprend. Mais elle regorge de petits plans cools, bars et restaux branchouilles – des micros brasseries et des IPAs – et surtout engin une ville où il fait bon vivre en NZ (on précise on n’a pas fait Auckland dont on nous a dit que du bien). Sinon, le reste des villes néo-zélandaises se résume en général à une rue principale avec des maisons en lambris et des façades type « western / far west », rien de bien solide, rien de bien charmant. (ce n’est que notre avis).

Bienvenue sur le blog de notre Tour du Monde ! Nous c’est Mathilde et Arnaud, ensemble depuis 9 ans et nous partons voyager 11 mois, l'année de nos 30 ans, le 3 Septembre 2017 !
1 comment
  1. […] être allés au point le plus au nord de l’île du nord (voire l’article sur L’île du nord), nous prenons la direction du point le plus au sud de l’île du sud et donc de la Nouvelle […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.